Ligue Rochelaise de Poker

* Triple Champion de France 2009, 2011 et 2015 *
 
Site LRPSite LRP  AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
7eme manche champ WIPT 5/12 à 21h


Partagez | 
 

 Yes "He" Can !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tonio
Champion de France 2011
Champion de France 2011


Nombre de messages : 2407
Age : 46
Main favorite : Toutes
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Yes "He" Can !!!   Jeu 22 Jan - 18:41

Les joueurs de poker online demandent à Obama de changer la loi UIGEA




Lorsque Barack Obama a été officiellement élu 44e Président des Etats-Unis en Novembre 2008, ce fut un message clair envoyé par des Américains réclamant du changement. C’était même le slogan de la campagne d’Obama et c’est devenu une phrase célèbre dans le monde entier : « Yes, we can ! ». Les joueurs de poker se joignent au cortège en nombres massifs pour transmettre leurs doléances à l’équipe de transition et leur demander l’annulation de loi UIGEA* et corriger la vision obsolète du poker online aux USA.

*je rappelle que c'est l'autre ab...pardon, G W Bush et sa bande de gros c..., pardon, son administration, qui a voté avant la fin de l'année en looseD, cette Loi visant à interdire purement et simplement le jeu en ligne au pays de l'Oncle Sam. Cette Loi est entrée en vigueur le 19 janvier dernier, la veille de l'Investiture et de l'entrée de B Obama à la Maison Blanche.

L’équipe Obama a tout fait pour alimenter cette volonté de changement. Ils ont créé un site web Change.gov pour permettre à tous ceux qui veulent s’impliquer dans les quatre prochaines années de la présidence Obama de faire connaître leurs opinions. Tout le monde a ainsi pu faire prendre conscience au Président élu des problèmes qui leur tiennent à cœur.

Les joueurs de poker ont saisi cette opportunité et ont commencé à poster en masse sur le sujet du poker online. Obama est un connaisseur du jeu et peut se rendre compte, si on lui en donne la possibilité, que le poker online n’est pas seul menacé par la loi UIGEA (Unlawful Internet Gambling Enforcement Act). Les libertés individuelles sont au centre du débat sur le poker online, et la régulation des cette industrie multi-milliardaire pourrait apporter des revenus on ne peut plus bienvenus au gouvernement fédéral, une manne pouvant alimenter une partie du système de santé, soutenir les causes environnementales ou encore soutenir un effort de redressement économique vital pour le pays.

Le pouvoir du plus grand nombre. Plus le nombre de gens s’exprimant sur un problème particulier est élevé, plus haut le problème en question sera classé dans la liste des priorités, attirant d’autant plus efficacement l’attention des nouveaux dirigeants. C’est exactement la démarche des joueurs de poker. Non seulement ils se concentrent sur une seule section du site web d’Obama, mais ils en créent aussi en mettant « online poker » ou « UIGEA » dans le titre de leur requête, et ces voix se font de plus en plus fortes au fur et à mesure que leurs nombres de supporter grossit.

La PPA (Poker Players Alliance) a aussi pris le problème à bras le corps en alertant et motivant tous ses membres (plus d’un million de joueurs) pour qu’ils aillent poster sur Change.gov et voter pour la suggestion qui a la plus grande chance d’être entendue, avec ses 1.250 commentaires. Sur chaque requête les utilisateurs enregistrés peuvent attribuer 10 points pour son intérêt, et la suggestion titrée « Booster l’économie américaine avec poker online légal » a recueilli plus de 41.000 points !

Voici le post original :

« Laissez les joueurs de poker online des Etats-Unis jouer légalement sans peur de poursuites légales. Réformez l’UIGEA pour exempter le poker, un jeu de stratégie, de la loi. Boostez l’économie en laissant les entreprises américaines et les joueurs Améicains (sic) faire de l’argent et payer des taxes au lieu de bannir le marché du poker online en dehors des frontières. Protégez les joueurs de poker online en régulant l’industrie pour prévenir toute tricherie. »

Ce post, et les commentaires l’accompagnant, est devenu un des plus visités et a été, à un moment donné, la deuxième plus populaire de tout le site, garantissant sa consultation par Obama ou les membres de son administration en charge de lui transmettre ces informations. Ceci est très positif pour la communauté du poker, mais ce n’est qu’un début. Plus il y aura de commentaires et de votes et plus ce problème sera considéré comme prioritaire. Que vous parliez anglais ou non, vous pouvez toujours vous inscrire sur le site change.gov et voter si vous pensez que cette loi est injuste et stupide.

Pendant ce temps au Congrès, de nombreux progrès ont vu le jour toujours concernant l’UIGEA votée en 2006 et dont la mise en application est prévue pour le 19 Janvier. Elle fait partie de ce que l’on nomme chez l’Oncle Sam les « midnight bills » (lois de minuit), des textes entrant en vigueur 1 minute avant l’institution officielle d’un nouveau président, une classique peau de banane en guise de cadeau d’adieu de la part de George W Bush et sa clique. Heureusement ces lois de dernière minute sont souvent défaites par le président suivant.

Le Républicain Jerrold Nadler de New York à ainsi réintroduit un texte, « Midnight Rule Act to the House of Representatives » qui annulerait tout changement législatif dans le cadre de ces « midnight bills » et engloberait toutes les lois passées dans les trois derniers mois sans recueillir l’assentiment de la nouvelle administration.

Selon Nadler : « comme on s’y attendait, l’administration Bush a, dans son dernier souffle, proposé ou approuvé une série de textes rétrogrades et dangereux. (…) Nous ne pouvons laisser faire sans agir ces efforts de dernière minute pour saper un peu plus les libertés civiles ( ..) »

L’UIGEA ferait donc partie de ces lois qui pourraient être annulées par le Midnight Rule Act si rejetée par la nouvelle équipe au pouvoir. Mais il faudra pour cela que la loi de Nadler passe rapidement pour qu’Obama puisse la signer. Le moment est donc venu pour les joueurs de poker de se rassembler et passer à l’action.

Entre le site web de la Poker Players Alliance et celui de Barack Obama www.change.gov , les joueurs Américains ont leur destin entre leurs mains pour faire pencher la balance en leur faveur. Souhaitons bonne chance à nos collègues joueurs d’Outre-Atlantique. Il serait dommage que pour les joueurs du poker du monde entier que le rayon de lumière de la Statue de la Liberté soit un symbole de frustration au lieu de représenter le dynamisme et l’ouverture d’esprit dont se targue souvent à tort l’Amérique.

Obama a proclamé haut et fort « Yes, We Can ! » et a fait du changement la raison de son élection. En ce qui concerne les joueurs de poker du monde entier dont nombreux ont largement et ouvertement exprimé leur soutien (comme Daniel Negreanu), ces derniers répondent au « Yes, We Can » par un « Just do it ».
Nous saurons très bientôt si leur vœu sera exaucé...


source : pokerworks.com
Revenir en haut Aller en bas
Tonio
Champion de France 2011
Champion de France 2011


Nombre de messages : 2407
Age : 46
Main favorite : Toutes
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Yes "He" Can !!!   Mer 28 Jan - 18:06

Voici à peine 1 semaine que la loi UIGEA (voir plus haut) est entrée en vigueur aux Etats Unis. Une fois de plus Bush et sa clique avaient remarquablement bien étudié le dossier ! Sacré "deuble you", il faudrait l'inventer s'il n'éxistait pas...

Mise effectivement en application depuis quelques jours, l'UIEGA qui force les banques à bloquer toutes les transactions en ligne vers des sites de jeux a pour effet inattendu de bloquer des paiements vers des loteries... gérées par l'état!

La mise en application de l'UIEGA

Depuis le début de l'année, les banques ont l'obligation de bloquer toutes les transactions provenant d'un site de jeu en ligne, que ce soit du poker, du casino ou du betting. Le but étant bien sûr d'empêcher tout paiement vers des sites de jeux et même pour ces joueurs de recevoir des fonds.
Les banques avaient émis de sérieuses réserves quant à la possibilité pour elles techniquement de limiter ces transaction, réserves qui n'avaient pas été entendues.

La loterie du New Hampshire privée de ses joueurs en ligne

Plusieurs centaines de joueurs se sont en effet vu refuser leur paiement vers le site en ligne de la loterie officielle du New Hampshire, loterie gérée par l'état.
Un des responsable Rick Wisler a déclaré dans un entretien : Nous pourrions perdre une somme d'argent importante à cause de ça. Ca peut se chiffrer à un million de dollars ou plus si les cartes de crédits ne sont plus autorisés.
Mais que s'est-il passé ce jour là?

Les banques bloquent indifféremment toutes les transactions

Il apparait en effet que conformément à leur déclaration les banques n'ayant pas les ressources et l'investissement suffisant pour filtrer intelligemment les transactions venant de sites de jeux en ligne elles aient bloqué l'ensemble de celles-ci indifféremment.
Et c'est de cette manière que les plus ardents défenseurs de l'UIEGA se retrouvent pris à leur propre piège, privant leur état de revenus substantiels.

Cet argent sert d'ailleurs à financer l'école public. Pourquoi ne pas continuer sur cette voie avec l'ensemble du secteur?

source : actupoker
Revenir en haut Aller en bas
 
Yes "He" Can !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "ciblé"?
» [Custom] "Classics"/MOTUC by Tokyonever.
» Tenue rp "noire" en plaque (all lvl :P)
» Pandawa Sagesse / Soutien : "muleavulne" 130
» Orléans, foire au "geek" septembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ligue Rochelaise de Poker :: monde du poker :: Les News du Monde du POKER-
Sauter vers: