Ligue Rochelaise de Poker

* Triple Champion de France 2009, 2011 et 2015 *
 
Site LRPSite LRP  AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
7eme manche champ WIPT 5/12 à 21h


Partagez | 
 

 Extrait POKER ARSENAL Mike Caro n° 1/4 (indice de détresse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MOUKOUFLY
Champion de France 2015
Champion de France 2015


Nombre de messages : 377
Age : 31
Main favorite : 63
Date d'inscription : 03/10/2011

MessageSujet: Extrait POKER ARSENAL Mike Caro n° 1/4 (indice de détresse)    Dim 9 Sep - 19:01

Le Tableau de Détresse


Vous et moi savons qu’une paire d’As, c’est génial, et qu’une paire de
Deux, c’est désastreux. Oui, mais cela n’est pas toujours vrai, n’est-ce
pas ? En de rares circonstances, une paire de Deux, ce n’est pas si mal.
Par exemple, si vous jouez contre un seul adversaire, alors une paire de Deux
peut tenir le coup face à As-Roi. Toutefois, dans le monde réel, à une table
pleine, As-Roi est une meilleure main. Et de loin.

Il est quand même intéressant de connaître ses chances d’apprécier le
flop lorsqu’on investit de l’argent avec diverses paires. Il est difficile de
définir un ensemble de règles générales qui vous diront s’il faut aimer ou non
le flop, dans la mesure où le jeu repose sur des situations données.


Supposons que vous ayez en main une paire d'As et que le flop soit A-K-K.
Cela vous semble un très bon flop mais êtes vous complètement à l’abri ?
De manière évidente, une paire de Rois,
détenue par n’importe quel adversaire, vous rendra très malheureux. Quelles
chances y a-t-il qu’un adversaire détienne les deux Rois restants ? Cela
dépend. Si vous misez et qu’il passe, il n’y a aucune chance. S’il n’a pas
relancé avant le flop, il est moins probable qu’il ait une paire de Rois, même
si l’exact contraire est vrai avec des adversaires retors. Nous pouvons faire
des estimations puissantes et rentables par rapport à ce que détient un adversaire,
mais nous pouvons rarement le savoir avec certitude.


Voici ce que nous savons pour sûr : si nous ne prenons pas en
considération les événements précédents et incluons seulement notre paire d’As
et le flop dans notre évaluation, alors la cote est de 11 contre 1 qu’un
adversaire, n’importe lequel, détienne un Roi accompagné d’une carte x – le
scénario le plus rentable pour nous. Et la cote pour qu’il détienne deux Rois
est de 1080 contre 1.

C’est intéressant, mais pas particulièrement utile. Pourtant, le Tableau
de l’Indice de Détresse vous aidera à savoir la fréquence à laquelle s’attendre
à avoir un flop défavorable. Il vous indique la fréquence avec laquelle le flop
ne vous donnera pas au moins une autre carte de même valeur (vous donnant ainsi
un brelan ou, rarement, un carré) et la fréquence avec laquelle le flop
affichera bien au moins une carte plus forte que votre paire. Si ces deux
conditions sont réunies – vous ne touchez pas de brelan au flop et il y a
au moins une carte plus forte que votre paire -, vous êtes mal au point


À partir de ce pré-requis, voici le Tableau de l’Indice de
Détresse.
 
Bien que ce classement soit délibérément élémentaire et ignore de nombreux concepts
d’une importance cruciale pour le Hold'em professionnel,
il reflète néanmoins une réalité profonde




La différence des valeurs basses entre elles et des valeurs hautes entre
elles est loin d’être la même. Considérez-le de cette façon. Une paire de Rois
est bien meilleure qu’une paire de Dames (et elles ne sont éloignées que d’un
seul rang), mais il y a une différence bien moins significative entre une paire
de Sept et une paire de Deux (éloignées de cinq rangs). Remarquez également
que, à partir de ce principe simple, vous allez probablement détester le flop à
moins de détenir au minimum une paire de valets.


Le pavé dans la mare :
La vérité sur les As au Hold’em

Malgré le conseil couramment donné, vous ne voulez pas relancer avec des As
préflop au Hold’em, pour chasser des joueurs du coup. Cette paire d’As rapporte
généralement autant d’argent, sinon plus, avec des adversaires supplémentaires
vous chassant, vous.

Cela ne signifie pas que vous ne devriez pas relancer. Mais cela veut
dire que lorsque vous décidez de relancer, vous le faite en espérant que vos
adversaires vont vous suivre, et non passer.
Réduire le nombre de joueurs a de bons côtés, mais, contrairement à ce
que vous avez entendu, relancer préflop dans ce but avec des As n'est pas l'un d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
 
Extrait POKER ARSENAL Mike Caro n° 1/4 (indice de détresse)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [extrait de WoW RPG & autres sources] La Lumière.
» Règles du Ramponneau (Poker Texas Hold'em) sans limite
» Beat Box (Extrait Nouvelle Star)
» YGO : Arsenal Mystérieux 4
» [GP] Arsenal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ligue Rochelaise de Poker :: Médias Poker-
Sauter vers: