Ligue Rochelaise de Poker

* Triple Champion de France 2009, 2011 et 2015 *
 
Site LRPSite LRP  AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
7eme manche champ WIPT 5/12 à 21h


Partagez | 
 

 L'école Française de Poker recrute ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shestakov
"L'asticot" Lester Murphy petite frappe



Nombre de messages : 1079
Age : 28
Main favorite : J10
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: L'école Française de Poker recrute ...    Mar 2 Nov - 18:14

Et pas n'importe qui ! Puisqu'il s'agit de Guillaume "Bobvegas" Maréchal, notre shark online qui rejoint l'école française de poker en tant qu'expert !

Il offre ainsi des cours gratuit à la communauté française et vient de poster sa première vidéo il y a quelques jours !

Voici le lien pour profiter de ses précieux conseils en SnG Shorthanded Moyennes Limites.

http://www.ecolefrancaisedepoker.fr/forum-poker/viewtopic.php?f=80&t=3801

Enjoy : ) !

Et bravo Bobvegàs ! Smile C'est mérité !

Revenir en haut Aller en bas
bobvegas
LRP poker Manager
LRP poker Manager


Nombre de messages : 292
Age : 32
Main favorite : 5 7
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: L'école Française de Poker recrute ...    Mar 2 Nov - 18:26

Merci Shesta, je voudrais ajouter que si la LRP le souhaite , l'école française de poker peut faire GRATUITEMENT une review de session sur un tournoi online de la LRP en web TV .
Revenir en haut Aller en bas
Romino
Champion de France 2011
Champion de France 2011


Nombre de messages : 302
Age : 36
Main favorite : AA
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Re: L'école Française de Poker recrute ...    Mar 2 Nov - 21:23

félicitations bobvegas et vidéo très intéressante je trouve!
Revenir en haut Aller en bas
Francois117
LRP poker Manager
LRP poker Manager


Nombre de messages : 871
Age : 38
Main favorite : AK pique
Date d'inscription : 08/10/2008

MessageSujet: Re: L'école Française de Poker recrute ...    Mer 3 Nov - 0:05

Merci pour le lien Shesta.
La difficulté du profilage vient, pour moi, du fait qu'on tombe qd même rarement sur des caricatures qui correspondent exactement aux profils types, mais c'est vrai que de prendre de nbreuses notes, comme tu le fais, aide pour les prises de décisions; mercheaps bobvegas!
Vidéo très intéressante, on en remande!

Par contre je n'ai pas pu voir les 10 dernières minutes!?
Revenir en haut Aller en bas
Hell
Admin
Admin


Nombre de messages : 3068
Age : 39
Main favorite : la main gagnante
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: L'école Française de Poker recrute ...    Mer 3 Nov - 10:46

hé ba on n'arrête pas de prendre du grade.

_________________
"In the game of life, women are the rake "

Revenir en haut Aller en bas
http://www.liguerochelaisedepoker.com
Elbouco
Champion de France 2011
Champion de France 2011


Nombre de messages : 3365
Age : 29
Main favorite : As/As
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: L'école Française de Poker recrute ...    Mer 3 Nov - 12:07

Bravo Guillaume, c'est mériter.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.liguerochelaisedepoker.com
twentycent16
The king
The king


Nombre de messages : 23
Age : 27
Main favorite : 10-5
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: L'école Française de Poker recrute ...    Jeu 4 Nov - 10:24

Félicitations !!
Revenir en haut Aller en bas
bobvegas
LRP poker Manager
LRP poker Manager


Nombre de messages : 292
Age : 32
Main favorite : 5 7
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: L'école Française de Poker recrute ...    Mer 16 Fév - 15:23

Bonjour tout le monde, voici ma nouvelle vidéo destinée aux joueurs de sng, le niveau de cette vidéo n'est pas très relevée mais on y apprends les adaptations au jeu en turbo par rapport au non turbo.
http://www.madeinlr.com/ext/http://www.ecolefrancaisedepoker.fr/images/video_de_poker/strategie_tournoi_SNG_turbovsregular.wmv
Revenir en haut Aller en bas
A-list
El Matador
El Matador


Nombre de messages : 53
Age : 25
Main favorite : 97s
Date d'inscription : 01/10/2010

MessageSujet: Re: L'école Française de Poker recrute ...    Mer 16 Fév - 16:58

Vidéo très intéressante , merci
Revenir en haut Aller en bas
Hell
Admin
Admin


Nombre de messages : 3068
Age : 39
Main favorite : la main gagnante
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: L'école Française de Poker recrute ...    Mer 16 Fév - 19:23

merci pour la vidéo

_________________
"In the game of life, women are the rake "

Revenir en haut Aller en bas
http://www.liguerochelaisedepoker.com
TV EYE
Champion de France 2011
Champion de France 2011


Nombre de messages : 81
Age : 35
Main favorite : 10J s
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: L'école Française de Poker recrute ...    Sam 27 Aoû - 20:08

Salut tout le monde, je viens de rédiger 3 articles pour un site internet, plusieurs autres suivront et je les enverrai aussi si ça en interesse certains Wink



Ces articles ne s'adressent pas aux gros sharks, il s'agit plutôt d'une présentation rapide.

J'ai vu que quelques fautes d'orthographe m'ont échappé, à vous de les retrouver!



Comme je suis une quiche en informatique, je n'ai pas réussi à envoyer de liens, les voivi donc à brûle pour point.


LE POT CONTROL
Le Pot Control consiste à maîtriser volontairement la taille du pot pour ne pas engager
trop de jetons dans un coup lorsque vous n’êtes pas persuadé de la force de votre main.
Ne pas faire gonfler le pot vous permet ainsi de rendre vos mises ou celles de vos
adversaires à un montant plus accessible sur les tours d’enchères suivant.
Cette action est peu répandue chez les joueurs débutants, plus enclins à miser à chaque
tour pour remporter le pot au plus vite. Le contrôle du pot permet pourtant de réduire la
variance et ne pas faire l’erreur de se commit dans un coup sans savoir si vous êtes réellement
devant.
Il est important de noter que les mains avec lesquelles on décide de « pot control » ont
une équité décente à l’abattage. Autrement dit, cette action ne se fait pas en pur bluff mais
généralement avec top pair, seconde paire ou encore en semi-bluff avec un tirage intéressant.
Lorsque votre main n’est pas puissante au point de simplement réféchir au moyen d’en tirer
un maximum de valorisation, votre stratégie sera de rendre le coup le moins onéreux possible
et de vous laisser la possibilité de l’abandonner à moindre frais.
Contrôler la taille du pot est une action que vous devez planifier et s’inscrit dans une
stratégie générale durant le déroulement du coup. Selon votre main de départ, la texture du
flop, la taille de votre tapis, votre position et l’évaluation du panel de main de votre
adversaire, vous allez anticiper votre ligne de conduite :
Construire un gros pot ou
contrôler sa taille et le maintenir le plus petit possible.
Vous choisirez généralement la deuxième option lorsque votre main est correcte et
qu’elle a des chances de l’emporter à l’abattage sans pour autant que cela soit une certitude.
Jouez en position est absolument primordial pour faciliter le contrôle de la taille du
pot. Elle vous permet de ne pas subir le coup, de prendre les cartes gratuites, elle vous offre
plus de visibilité et d’informations. De plus, hors de position, un check de votre part sera
généralement perçue comme un signe de faiblesse et engendrera souvent une mise adverse.
Des joueurs qui ne parviennent pas à contrôler la taille du pot se mettent eux-mêmes
en difficulté car ils s’ôtent la possibilité de réellement situer la force de leur main et doivent
faire face à des décisions très complexes s’ils sont relancés.
Le Pot Control est donc recommandé avec une main décente (top paire/top kicker,
double paire par exemple) jouée en position.
A l’inverse, il vous faut empêcher vos adversaires d’exercer cette action lorsque vous
possédez une main très forte, à fortiori lorsque le tableau est dangereux. N’offrez pas de cartes
gratuites, misez à chaque tour d’enchères, votre objectif est de tirer le maximum de votre
main, le pot donc devenir énorme !
Le pot control pré-flop
La situation est ici très simple, payez juste les relances adverses au lieu de surrelancer.
Si personne n’a pris l’initiative avant vous, il est toujours préférable d’effectuer une
relance faible plutôt qu’un limp qui représente trop de faiblesse et sera souvent relancé.
Des mains comme les petites paires ou les connecteurs assortis sont des mains à
potentiel qui ont besoin d’être améliorées au flop, il n’est pas dans votre intérêt de faire
grossir le pot pré-flop avec ce genre de main et risquer de faire face à une sur-relance que
vous ne pourrez supporter.
Le pot-control au flop
Si vous avez payé une relance pré-flop en position et que le flop vous convient sans
pour autant être sûr de la force de votre main, vous avez la possibilité de simplement payer le
continuation bet adverse ou « check-back » si vous ne faites face à aucune mise.
Si vous êtes l’agresseur initial, vous allez surprendre vos adversaires en n’effectuant
pas de continuation bet alors que c’est l’action classique que l’on attendra de vous. Votre idée
n’est pas de checker pour ensuite vous coucher plus facilement sur une mise adverse (le fait
de ne pas poursuivre l’agression après une relance pré-flop est habituellement perçue comme
un signe de faiblesse) mais plutôt de rendre l’action moins onéreuse et vous éviter de faire
face à une sur-relance. Vous avez aussi la possibilité d’obtenir une carte gratuite.
Encore une fois, avoir la position est un avantage déterminant, surtout lorsque vous
décidez de ne pas faire de continuation bet.
Le pot control à la turn
Un ralentissement de l’action à la turn est une façon de jouer très répandue et un coup
plutôt standard dans une stratégie de pot control. Imaginons que vous ayez effectué une mise
au flop, en position, et vous que vous ayez été payés par deux joueurs. La turn n’améliore pas
votre main et vos deux adversaires checkent à nouveau, il vous faut alors contrôler la taille du
pot et ne pas risquer plus de jetons tant que vous n’êtes pas sûrs d’être devant.
Inversement, si cette carte vous offre la combinaison max (même si c’était déjà le cas
au flop), vous pouvez checker la turn pour représenter de la faiblesse et laisser penser à vos
adversaires que cette carte vous dérange. Vous pouvez ainsi les inciter à bluffer à la river ou
miser avec une main faible.
Il est assez commun que la turn soit un tour d’enchères sans mise, notamment
lorsqu’elle complète un ou plusieurs tirages (les joueurs forts vont d’ailleurs feindre de ne pas

l’être comme nous l’avons vu plus haut).
Revenir en haut Aller en bas
TV EYE
Champion de France 2011
Champion de France 2011


Nombre de messages : 81
Age : 35
Main favorite : 10J s
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: L'école Française de Poker recrute ...    Sam 27 Aoû - 20:08

JOUER LES PETITES PAIRES
Voici quelques notions fondamentales pour jouer de manière adaptée une petite paire
servie.
Par petite paire, nous entendons les paires allant de 22 à 77. Les paires suivantes étant
généralement considérés comme moyennes, jusqu’à QQ+ où l’on parlera de mains premium.
Le jeu pré-flop
Certains joueurs parlent de « mains faites ». Cette expression reflète une réalité (par
exemple, 22 est supérieur à AK pré-flop) mais sera généralement utilisée par des joueurs qui
surestiment la force réelle de ces mains et se mettront en difficultés post-flop.
Sur les premiers niveaux d’un tournoi ou d’un sit and go, lorsque les blinds sont peu
élevées, dans un pot non relancé, il est conseillé de prendre l’initiative avec une petite paire
quelle que soit notre position. Une relance pré-flop à l’intérêt de représenter une main
autrement plus forte qu’une petite paire et nous met en position favorable pour remporter le
coup post-flop en continuant l’agression. Cette stratégie est évidemment applicable en cash
game où la profondeur est souvent importante.
A l’instar des connecteurs assortis, les petites paires sont des mains à très fort potentiel
mais qui ont besoin d’être améliorées. L’objectif est donc d’aller voir un maximum de flop à
moindre frais.
Dans cette optique, il est préférable de ne pas sur-relancer une petite paire, y compris
en fin de parole, à fortiori dans un pot multiway. Le danger serait alors de faire face à un 4 bet
que l’on ne pourrait pas suivre, faire grossir inutilement le pot et se retrouver contraint de
bluffer ou bien encore sortir inutilement des adversaires qui auraient pu nous donner de
l’action post-flop dans le cas où l’on trouve un brelan.
Insistons sur le fait que cette stratégie n’est valable que lorsque les blinds sont d’un
niveau acceptable et qu’une côte favorable nous est offerte pour suivre. La dynamique change
quand le tournoi avance jusqu’à ce que l’on se retrouve dans une optique de vol de blinds et
d’agressivité accrue pré-flop.
Exemple : Avec un stack de 3000, sur des blinds 40/80. UTG+1 relance à 240, il est
payé 3 fois. Nous sommes au bouton avec 66. La situation est idéale pour payer et « set
miner ».
Sur des blindes 500/1000 antes 200, avec un stack de 9000, il sera beaucoup plus
profitable de 3 bet all in une relance standard (ou pourquoi pas se coucher) plutôt que de
simplement payer en espérant gagner le coup post-flop.
Les petites paires sont des mains très intéressantes lorsque l’on est short-stack, dans
une stratégie de push or fold. Elles sont efficaces dans les 3bet shove et doivent être
systématiquement relancées ou sur-relancées en heads-up.
Il est plus compliqué de payer un tapis avec une petite paire car on sait que l’on sera
très souvent en coin-flip (dans le meilleur des cas) ou en situation très délicate face à une
paire supérieure. L’idéal est donc d’être l’agresseur avec ce type de main.
Set miner
Une petite paire ne peut être améliorée qu’en se transformant en brelan ou carré (les
possibilités de quinte ou de couleur sont très faibles et ne seront jamais max). Les chances
sont minces d’y parvenir, à peine 1 fois sur 8 pour un brelan.
Cependant, lorsque c’est le cas, la possibilité de déstacker entièrement un ou deux
adversaires nous est offerte ! Anticiper les tours d’enchères suivants une fois que votre main
est améliorée revient à prendre en compte la côte implicite de celle-ci. Dans le cas d’une
pocket pair, elle est considérable.
Le set mining consiste ainsi à payer une relance pré-flop avec une paire servie avec
pour seul objectif de floper un brelan. L’action de suivre, sans forcément avoir la côte pour le
faire ou en se sachant dominé est effectuée délibérément, avec un but précis : jouer un pot
important avec une main dont la force est énorme et surtout invisible.
Si vous ne trouvez pas de brelan mais que vous jouez le coup en position, il vous reste
la possibilité de manoeuvrer votre adversaire post-flop en bluffant. Si vous jouez hors de
position et que le flop ne vous convient pas, sachez que les petites paires ont l’avantage d’être
des mains facilement jetables (plus par exemple que des mains dominées comme KQ, KJ,
AJ…).
Le set mining vous sera profitable si ça rentabilité dépasse son coût. Pour ce faire, la
fois où vous aurez la chance de trouver votre set (brelan) devra combler financièrement les 7
autre fois où ce ne sera pas le cas.
Conclusion : sous chaque petite paire se cache un monstre !
Imaginons que vous ayez payé une relance à 3BB de la petite blind avec 33. Il y a 4
joueurs dans le coup.
Le flop sort AK3 rainbows
Non seulement vous avez trouvé ce que vous cherchiez mais en plus le flop percute la
range de vos adversaires. Votre main est invisible et d’une force redoutable. Floper un brelan
dans un pot multiway est l’une des rares situations où il est conseillé d’effectuer un donk bet. :
Vous serez souvent relancé et aurez ainsi la possibilité de prendre de la value dès le flop.
Souvenez-vous que votre tapis doit être suffisamment profond pour set-miner. Cette
action est exclusivement dépendante du flop, il ne faut donc pas faire grossir le pot avant.
L’objectif est d’en jouer un maximum et à moindre frais.

Lorsque votre tapis diminue, intégrez les petites paires dans votre range de push.
Revenir en haut Aller en bas
TV EYE
Champion de France 2011
Champion de France 2011


Nombre de messages : 81
Age : 35
Main favorite : 10J s
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: L'école Française de Poker recrute ...    Sam 27 Aoû - 20:09

LA BULLE
La bulle d’un tournoi ou d’un sit and go correspond à la période critique qui précède
juste les places payées. Par exemple, un sit and go à 9 joueurs récompense généralement les 3
premiers, on se retrouve alors à la bulle lorsqu’il ne reste que 4 joueurs.
Le dernier joueur éliminé avant les places payées s’appelle le « bubble boy »., il s’agit
de la pire place possible. Que l’on soit débutant ou joueur confirmé, perdre à la bulle d’un
tournoi est une expérience terrible.
Cette période charnière peut durer longtemps car la plupart des joueurs vont avoir
tendance à resserrer considérablement leur jeu et ne prendre aucun risque. Les plus gros tapis
ou les joueurs expérimentés, à l’inverse, vont profiter de la bulle pour augmenter leur
agressivité, en ciblant notamment les joueurs qui semblent tétaniser par l’enjeu. En relançant
plus et en accentuant la pression post-flop, ils parviennent à voler des pots facilement.
Pour cette raison, il est important de repérer les joueurs qui défendent peu ou pas leur
blinds dès le début du tournoi. C’est une indication intéressante qui nous permet d’anticiper le
comportement de ces joueurs lorsque la bulle arrivera pour profiter au maximum de leur
frilosité.
Les joueurs qui ne craignent pas la bulle et ne se fixent pas pour seul objectif de
terminer dans les places payées sont les plus à même d’aller très loin dans le tournoi voire de
le remporter. En effet, ces joueurs sont dans l’optique d’augmenter significativement leur
tapis et pas seulement de le protéger. Ils augmentent leur agressivité en profitant de l’inertie
des adversaires car ils se projettent sur la suite du tournoi et ne restent pas focalisés sur la
dramaturgie du moment. Un joueur possédant un stack moyen ou petit qui se montre trop
passif en attendant fébrilement que la bulle éclate, n’aura rien à attendre de la fin du tournoi et
surtout prend le risque d’être lui-même le « bubble-boy ».
Il faut bien évidemment relativiser cette approche. Certaines circonstances incitent à la
prudence et il est parfois tout naturel de resserrer son jeu à la bulle. Imaginons par exemple un
joueur amateur qui parvient à se qualifier pour un tournoi international majeur après un
investissement initial dérisoire. Le droit d’entrée à ce tournoi est de 10 000$ avec le double
offert aux premiers joueurs payés. S’il possède un tapis largement en dessous de la moyenne,
on ne peut en vouloir à ce joueur d’être attentiste en priant pour que la bulle éclate
rapidement, il serait idiot de jouer de manière agressive dans cette situation.
Un autre cas de figure où l’élargissement de son jeu à l’approche de la bulle est inutile
voire suicidaire concerne les tournois ou sit and go satellites. Dans ces tournois qualificatifs,
le gain est identique pour tous les joueurs récompensés, quels que soit le montant de leur tapis
lorsque le dernier joueur est éliminé. La situation est donc simple à l’éclatement de la bulle :
soit vous ètes qualifiés, soit vous ne l’ètes pas. A quoi bon alors prendre des risques au
moment où la décision se fait sachant que vous n’avez pas à anticiper la suite du tournoi ? La
seule chose qui vous intéresse alors est d’obtenir votre ticket. Les tournois satellites sont les
rares formats dans lesquels il peut ne pas être aberrant de jeter AA pré-flop. Par exemple,
lorsqu’il reste 11 joueurs pour 10 tickets et que vous avez le 4éme tapis de la table, si le chip
leader ouvre à tapis il est préférable de passer car le risque pris (élimination) est bien
supérieur au gain escompté (ce dernier étant d’ailleurs quasi-nul).
Resserrer considérablement son jeu à la bulle d’un tournoi satellite, y compris avec un
gros tapis semble être la stratégie optimale.
Votre façon d’aborder la bulle va dépendre généralement de l’échelle des gains (que
vous aurez pris le soin de consulter avant l’inscription au tournoi). L’exemple du joueur
amateur qualifié pour un tournoi majeur relate une situation exceptionnelle. Bien souvent, les
tournois joués sont adaptés à votre bankroll et offrent une récompense qui ne sera réellement
intéressante pour vous que si vous atteigniez les toutes premières places.
Jouer pendant plusieurs heures pour échouer aux portes des places payées est
évidemment frustrant mais dites vous que ça l’est tout autant d’être à peine remboursé ou de
faire un bénéfice très faible parcequ’ on s’est montré trop passif au moment de la bulle. Voilà
pourquoi nous insistons sur la nécessité de ne pas vous laisser dominer à cette période voire
d’élargir votre jeu si votre stack est conséquent.
Sachez par ailleurs que la stratégie évoquée plus haut est connue de la plupart des
joueurs aguerris qui l’exercent allègrement. Ainsi, de la même façon que nous
recommandions de repérer les joueurs frileux pour voler des pots, tentez également
d’identifier les joueurs qui veulent profiter de la bulle et qui se montrent les plus actifs. Surrelancer
un joueur qui est vraisemblablement en pleine tentative de vol de blinds peut s’avérer
très lucratif. Faire coucher un joueur qui a pris l’initiative pré-flop est plus profitable qu’un
vol de blinds classique.
L’aspect psychologique est primordial lorsque la bulle arrive. Le profilage de vos
adversaires sur les niveaux précédents sera indispensable pour adapter votre stratégie et vous

éviter des erreurs fatales.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'école Française de Poker recrute ...    Aujourd'hui à 9:28

Revenir en haut Aller en bas
 
L'école Française de Poker recrute ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Extraits du film "La Révolution Française"
» Le portail de la Communauté Française de Doom
» La Révolution française ou: comment faire rentrer l'histoire
» infanterie de ligne française selon christo-f! ^^
» Succès international de la Grande Chanson Française, oui mossieur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ligue Rochelaise de Poker :: L'école du poker-
Sauter vers: